Logo
nuvols_parcials21.8º
Barcelona
nuvols_parcials21.0º
Girona
sol20º
Perpignan
sol16º
Toulouse

Samedi 18 août 2018. 05:27h
publicitat



Vidéo

Maillots 2018-2019 de l'USAP

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Economie
Reus, 106.000 habitants, au Sud de Barcelone, lance un cluster technologique

La multinationale Siemens choisit Reus pour son nouveau laboratoire

Mercredi 29.12.2010. 04:30h

La société multinationale allemande Siemens a choisi la ville de Reus, 106.000 habitants, à 100 km au Sud de Barcelone, pour son futur laboratoire de recherches à vocation mondiale. Le "Tecnoparc" de la commune accueillera cette nouvelle activité très rapidement, selon une annonce effectuée la semaine dernière par la mairie de la toute proche commune de Tarragona, capitale de la province éponyme. Cette arrivée sera assortie de la création de 30 emplois hautement qualifiés en matière d'ingénierie de systèmes d'automatisation. L'ouverture de ce laboratoire, prévue dès le printemps 2011, sera rendue possible dès janvier, après par la signature d'un accord entre Siemens et le Tecnoparc. Le maire, Lluís Miquel Pérez, interprète cette évolution dans sa ville comme "l'embryon d'un cluster technologique à Reus, avec d'importantes entreprises multinationales". Les dirigeants de la société germanique ont été séduits par la capacité d'accueil du parc, dont un nouveau bâtiment, livré ces dernières semaines, a été spécialisé conditionné en vue d'abriter les activités de recherche, traitement et développement de données. Ce nouveau centre technologique accueillera également le Centre de Sécurité Informatique de Catalogne, qui emploiera 30 personnes, et l'entreprise T-Systems, rattachée au groupe Deutsche Telekom.

© Siemens
© Siemens








publicitat

Commentaires

4. Anton - Reus 31.10.2016. 10.00h

Molt interessant, que recolliu la notícia de la capital del Baix Camp. Certament, el Parc Tecnològic de Reus és una de les apostes econòmiques més importants del Camp de Tarragona dels darrers cinquanta anys, després de la indústria química i el turisme, també cultural, amb la ruta del Cister (monestirs de Poblet, Santes Creus i Vallbona de les Monges) o del Priorat i la Conca de Barberà (vins), per exemple.Ja seria hora que h...
Lire tout le commentaire


3. JF 01.12.2017. 14.30h

Et où les politiciens du cru sont réputés mafieux pour la plupart!


2. eric 31.10.2017. 21.15h

oui et puis ils vont pas s'arreter dans un pays ou les employes prennent les patrons en otages , ou les salariés font greves pour certains pour des broutilles ect ect


1. El Pagés 31.10.2017. 19.15h

Ils auraient pu s'arréter ici... Mais qui les aurait bien reçus ?


5 -10 -20 -Tous
1



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat