CULTURE

"Céret de toros" retrouve son aura le dernier jour

"Areneros" de Céret - 2008
"Areneros" de Céret - 2008

On regrettera longtemps la blessure et l'annulation de dernière minute du matador El Fundi, blessé à Pampelune dimanche 13 juillet; tant on aurait aimé le voir se mesurer à ces incroyables toros d'Escolar Gil, notamment le premier, « Mimoso », sorti après un tour de piste et sous les applaudissements. Tous les ingrédients étaient là pour cette corrida du 14 juillet, même le soleil. Les remplaçants du jour, Sergio Aguilar et David Mora, n'ont pas été à la hauteur de ces Escolar Gil, le premier n'exploitant pas le potentiel du brave « Mimoso » et le second obtenant le minimum, une oreille du magnifique « Cortinero II », qui aurait mérité beaucoup mieux. L'émotion est venue du retour de Luis Francisco Esplá, l'habitué de Céret, blessé gravement l'année dernière. Relativement effacé dans la lidia, il a reçu les honneurs du public cérétan en souvenir de son sacrifice, pour lequel il a brindé son deuxième toro à Jean Pierre Mau, responsable médical des arènes. La féria de Céret  asigné son retour, fidèle à sa réputation torista. Rendez-vous en 2009.