ECONOMIE

Le sénateur Blanc défend la pub pour l'alcool sur Internet

Paul Blanc, sénateur des Pyrénées-Orientales
Paul Blanc, sénateur des Pyrénées-Orientales

La viticulture rencontre une nouvelle difficulté par le refus sénatorial d'autoriser la publicité sur l'alcool via Internet, selon une décision prise dans la nuit de mercredi 9 à jeudi 10 juillet. Lors d’un débat fort animé, le sénateur catalan Paul Blanc a lancé “Je ne comprends pas la diatribe contre l'amendement et la façon dont on assimile l'alcoolisme au vin“, dans une référence implicite à la bière et aux alcools forts, moins visés par les campagnes publiques. Cet élu UMP, concerné par l’économie viticole d’un département en crise chronique, défendait un amendement avancé par un autre responsable politique du même bord, également issu d’un pays de vigne, Gérard César, sénateur de la Gironde, qui réclamait l'autorisation de la publicité de l'alcool, en particulier celle du vin, sur Internet, “à l'exclusion des sites destinés à la jeunesse“. Plusieurs sénateurs, estimant que la lutte contre l'alcoolisme se doit de concerner aussi Internet, se sont inquiétés au sujet de la jeunesse, grande consommatrice d’Internet et cible des publicitaires. Bien évidemment, le caractère local de cette mesure française ne permettra pas d’éliminer la pub des boissons alcoolisées sur les sites extérieurs, consultables en territoire français.