Des goélands morts à Saint-Laurent de la Salanque

Vue partielle de l'étang de Salses, avril 2008
Vue partielle de l'étang de Salses, avril 2008
Une nouvelle mortalité de goélands a été signalée samedi aux abords de l'étang de Salses. Alertés par un promeneur, les sapeurs-pompiers de Saint Laurent de la Salanque ont identifié une trentaine de cadavres d’oiseaux, essentiellement des goélands, sur le territoire communal de Saint Laurent. Les prélèvements de rigueur ont aussitôt été effectués par les agents de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage et de la Direction Départementale des Services Vétérinaires. Bien que faible et localisé, ce phénomène pourrait présenter une parenté avec la mortalité relevée le 23 mai sur la commune de Leucate, mais seuls les résultats des analyses entreprises seront en mesure de le confirmer. Dans l’immédiat, les recommandations habituelles, émises par les communes et relayées par la Préfecture des Pyrénées-Orientales, restent d’actualité. En ce sens, il est conseillé de ne pas manipuler de cadavres et de ne pas donner de cadavres d’oiseaux à consommer à un autre animal.