CULTURE

La pluie gâche la féria "Céret de toros"

Affiche de la féria Ceret de toros 2008 - oeuvre de Roger Cosme Esteve
Affiche de la féria Ceret de toros 2008 - oeuvre de Roger Cosme Esteve

La pluie aura finalement eu raison de la corrida d'ouverture de Céret, hier, samedi 12 juillet. Débutée sous une pluie fine vers 18h, la corrida des toros de Prieto de la Cal a été finalement interrompue après le troisième toro sous l'impulsion des quadrilles et du président, la pluie ayant redoublé et le combat devenant de plus en plus dangereux pour les hommes en habit de lumière. Ce sont pourtant les trois toreros Julien Lescarret, Cruz et Rafaelillo qui avaient décidé d'entamer la lidia, malgré les intempéries, motivés par l'idée d'honorer leur contrat, ou du moins de ne pas en être privés, malgré les risques encourrus : le règlement taurin est clair sur le sujet, une fois le premier toro sur la piste, il n'y a pas de retour possible, les acteurs doivent être payés et les spectateurs ne sont pas obligatoirement remboursés. Ces toreros courageux, loins des toreros vedettes, ont préféré se jouer la vie pour pouvoir exister sur la scène taurine. De son côté, la première nuit de féria a elle aussi était écourtée, les bodegas ayant fermé leurs portes vers 20h30, sous l'orage. Au programme, ce dimanche 13 juillet à 18h, 6 toros de Hernàndez Pla pour Fernando Robleño, Luis Vilches et David Mora.