SOCIÉTÉ

Le nombre de mosquées intégristes double en Catalogne Sud

Lleida, Catalogne Sud, juin 2008
Lleida, Catalogne Sud, juin 2008

Le nombre de mosquées salafistes, rattachées à l'islam radical, serait de 27 à 30 sur l'ensemble de la Catalogne Sud alors qu'elles n'étaient que 15 en 2004. Au départ concentrées dans la région de Tarragona, ces mosquées, désormais présentes jusqu'à Lleida et Girona, sont globalement absentes de Barcelone. Pour augmenter leur audience, les salafistes ouvrent de nouveaux lieux de cultes et pratiquent l'entrisme selon une méthode assez simple : si l'imam leur refuse d'exercer leurs activités, celui-ci se voit discrédité auprès des fidèles et son remplacement est provoqué, au nom du Coran. La plupart des leaders de ce mouvement "ultra" sont bien intégrés, souvent des chefs d'entreprise qui jouissent d'un certain prestige auprès des communautés musulmanes. Sur un modèle proche des communautés chrétiennes amish ou juives hassidiques, les communautés salafistes offrent des règles et des réponses simples dans un monde aux questions complexes, et une affirmation identitaire qui atteint même le style vestimentaire. Les autorités restent vigilantes sur ce phénomène communautaire extrême, certains prêches salafistes demandant à leurs fidèles de limiter au minimum leurs relations avec des non-croyants.