SOCIÉTÉ

L’inspecteur d’académie de Perpignan mise sur les langues à l’école

Barri de Sant Jaume, Perpinyà, abril de 2008
Barri de Sant Jaume, Perpinyà, abril de 2008
La diversité linguistique a reçu hier l’appui de l’Inspecteur d’Académie des Pyrénées-Orientales, Jean-Luc Benefice, lors de l’Université d’été du Groupe Français d’Education Nouvelle, organisée à la "Casa Musicale" de Perpignan. M. Benefice a dévoilé son souhait que les écoles du Pays Catalan prennent en compte l’importance de la connaissance des langues dès la petite enfance, en parallèle au français. Ainsi, les établissements seraient prochainement invités à soutenir la diversité des langues maternelles, régionales ou d’immigration, parmi lesquelles le catalan, l’arabe, le berbère ou encore l’espagnol, « chargées d’affectivité » et méritant, selon l’inspecteur, un « apprentissage précoce ». Ce positionnement nouveau est en accord avec les actions de terrain du Groupe invitant, dont l’université, réunie jusqu’à ce dimanche 13 juillet en présence de 150 participants internationaux, mène une réflexion sur les modèles plurilinguistiques aptes à former des citoyens « ouverts, responsables et respectueux de l’identité de l’Autre », dans le souci de « réussir là où les enseignements institutionnalisés échouent », selon ses responsables.