SOCIÉTÉ

Le plus grand bordel d'Europe, inauguré le 21 octobre à La Jonquera

Doté de 80 chambres, le polémique "Paradise" a vaincu la mairie

Bordel "Ladys Dallas", Capmany, Alt Empordà, 2010 / DR
Bordel "Ladys Dallas", Capmany, Alt Empordà, 2010 / DR
Depuis la légalisation, en 2002, de la prostitution dans les établissements spécialisés sud-catalans, selon un décret de la Generalitat de Catalunya, cette activité s'est développée sans modération dans la région de l'Empordà. Mais le jeudi 21 octobre sera une date déterminante de l'industrialisation réelle de ce phénomène, car un mégabordel, le « Paradise », ouvrira ses portes à la sortie sud de La Jonquera. Empêché par la municipalité, en vain, depuis 2006, cet établissement, qui mise comme les autres sur une fréquentation française dépassant les 95 %, sera le plus grand de l'ensemble de l'Union Européenne. L'immense chantier, débuté en 2003, a été stoppé, puis remis en marche sur injonction du Tribunal de Justice de Catalogne, à l'issue de procédures complexes, l'outrage au bonnes moeurs se heurtant à la loi. Ce supermarché du sexe payant, qui a suscité la réprobation déterminée des députés et des maires du territoire, disposera de 80 chambres et de deux salles de spectacles. Le maire de La Jonquera, Jordi Cabezas, selon lequel la plupart des prostituées qui exercent sur la commune n'y habitent pas, reconnaît que les « parfumeries, salons de coiffure, pharmacies et taxis » s'assurent des bénéfices avec les filles, mais avoue ne pas se « réjouir » de cette réalité.