POLITIQUE

Villefranche-de-Conflent et Mont-Louis entrent à l'UNESCO

Le réseau des fortifications de Vauban figure au patrimoine mondial de l'UNESCO sur décision du Comité du patrimoine mondial, qui se tient à huis clos à Québec jusqu’à jeudi, selon une annonce officielle de ce lundi 7 juillet après-midi. La France, qui, depuis 2004, présentait les fortifications de Vauban en tant que biens culturels, voit l’ensemble des éléments conçus par le bâtisseur de Louis XIV figurer parmi les lieux ayant « une valeur exceptionnelle et universelle », selon l’UNESCO. En Catalogne Nord, cette distinction, accompagnée d'une dotation de 5 millions d'euros en 5 ans, entraîne le classement de la citadelle de Mont-Louis, de l’enceinte et des forts de Villefranche-de-Conflent, construits pour consolider les frontières françaises, alors récentes au XVIIe siècle en Catalogne. Ce projet de classement a été frappé de controverse, plusieurs collectifs d’opposition pointant du doigt l’incohérence entre la mission de paix propre à l’ONU, dont l’UNESCO est une émanation, et la stratégie belliqueuse d’une monarchie absolue envers ses territoires d’annexion, garnis de bastions remplaçant après destruction des monuments antérieurs, pour effacer des éléments contraires à l’invention d’un mythe national.