Billboard - Agència Catalana de Turisme - ACT - El Vendrell Dentsuaegis

Mise en cause écologique du festival "Les Méditerranéennes"

Des voix s'élèvent pour dénoncer des "dégradations irréversibles" infligées par le Festival les Méditerranéennes au site naturel « Le Mouret », classé Natura 2000, englobé dans l’espace lagunaire Salses-Leucate, à cheval sur le Languedoc et le Pays Catalan. Malgré le label "éco-festival" et la philosophie de respect universel des Méditerranéennes, un secteur de 15 000m² aurait subi une importante dégradation, et une destruction de sa flore, réputée rare, par la construction de parkings et d’aménagements en dur, théoriquement illégaux, accueillant un imposant réseau électrique destiné à alimenter les scènes. Selon l’association Action Nature Corbières, qui organise un « Collectif de défense du Mouret », le déroulement du festival, attirant plusieurs milliers de personnes du 4 au 6 août, constitue lui-même une aggravation des dommages. Les « Méditerranéennes », organisées jusqu'en 2006 à Argelès, ont déménagé à Leucate en 2007 car l'organisateur, la société parisienne Azimuth Productions, exigeait manifestement trop de son premier hôte balnéaire. L’association, qui exige l’annulation de l’événement, rencontrera samedi la direction de la société pour faire le point sur ce qu’elle nomme un « saccage ».