SOCIÉTÉ

Girona proscrit le délit de sale gueule dans les bars

Ce soir débute à Girona une campagne inédite visant à renforcer l'intégration des personnes étrangères ou d'origine étrangère, intitulée "En blanc, en jaune, en noir ou en rouge, la nuit, c'est la nuit". L'objectif en est d'ouvrir et de garantir le droit d'admission à tout client à l'entrée des lieux récréatifs nocturnes de la ville. Cette initiative, pionnière en territoire espagnol, a pour but de favoriser la cohésion sociale, dans un contexte où l'apport migratoire impose des solutions équilibrées. 5000 livrets et des affiches d'informations sensibiliseront ainsi les citoyens qui sortent faire la fête dans la ville, tout comme les patrons de bars et discothèques ainsi que les portiers, sur le besoin de bannir tout critère de rejet aux portes des établissements. Les cibles potentielles de discriminations, généralement davantage pour une couleur de peau que pour un style vestimentaire, seront quant à elles informées de leurs droits légaux découlant d'un refus d'admission. La Mairie de Girona reconnaît l'existence d'un problème dans la ville autour de ce sujet, dans la plupart des cas dépourvu de suites judiciaires.