SOCIÉTÉ

Les collégiens barcelonais fument moins et boivent plus

La mairie de Barcelone craint des comportement à risque

Collégiens barcelonais, 2009  © Ramon Canals
Collégiens barcelonais, 2009 © Ramon Canals
Une étude de l’Agence de la Santé publique de la Ville de Barcelone, publiée ce jeudi, met en évidence chez les élèves de 4ème une baisse de la consommation du tabac, à laquelle correspond une augmentation du recours à l’alcool dans la recherche de diversion. Ce sont ainsi 45 % de cette catégorie d’adolescents qui avouent avoir été ivres au cours de l’année 2008, sur laquelle porte cette enquête municipale. Chez les collégiens plus jeunes, scolarisés en classe de 5ème, cette proportion atteint 15 %. La consommation de substances, légales ou illégales, chez les mineurs, fonctionne de la sorte selon un système de vases communicants. La mairie de Barcelone, qui tente de prendre en main ce phénomène, va s’employer prochainement à réduire le recours à l’alcool, qui pourrait faire basculer les enfants concernés d’une « consommation expérimentale » vers une attitude « à risque », selon l’adjointe à la santé de la capitale catalane, Isabel Ribas, qui a présenté un rapport exhaustif. Les mesures de prévention lancées par la mairie de Barcelone sont présentées sur le site Internet « Parlem » (parlons), qui répond aux principales inquiétudes des jeunes concernés, en réalité nombreux, et de leur parents.