POLITIQUE

Rachida Dati en visite sélective à Perpignan

Rachida Dati, ministre de la justice, revient ce jeudi 26 juin à Perpignan, plus d’un an après sa première visite du 23 février 2007, dans le cadre de la campagne du candidat Sarkozy dont elle était porte-parole. Au programme figurent dès 10h un bref passage au tribunal assorti d'une rencontre avec magistrats et fonctionnaires, une brève apparition avant midi à la Maison d'Accès au Droit, puis, à 12h30, une rencontre avec "des associations" à la Maison Sociale du Vernet, dans le quartier Peyrestortes, selon un communiqué diffusé en milieu de journée par la Préfécture. Ce dernier rendez-vous prendra la forme de débat sur le thème de la lutte "contre les discriminations, de l’égalité des chances et de l’accès au droit". L’horaire prévu, simultané au creu à l'estomac, laisse supposer une formule express. Malgré la rareté des visites ministérielles en Catalogne Nord, et, en conséquence, le logique espoir d’une "rentabilisation" du planning, Mme Dati ne visitera pas la prison, surpeuplée à 230% et affectée par des tensions croissantes. Ce séjour furtif gardé secret et rendu public seulement ce matin devrait livrer tout son sens par le traitement informatif que lui réserveront les journaux télévisés.