ECONOMIE

Les Mexicains investissent dans le vignoble du Fenouillèdes

Des vins de Lesquerde et Felluns vendus de 7 a 25 euros au Mexique

Vignoble de Felluns, région du Fenouillèdes / Pierre Gros
Vignoble de Felluns, région du Fenouillèdes / Pierre Gros
Après une première opération réalisée en 2007 dans la commune de Lesquerde, où elle a acquis les 25 hectares de la « Colline des Vents », la société mexicaine Vyva Francia confirme son implantation dans la région du Fenouillèdes. Cette fois-ci, 40 hectares de vignes d’altitude ont été achetés à quelques kilomètres, sur le territoire communal de Felluns, dans un lot de deux millions d’euros qui inclut la cave coopérative associée. La transaction a été accomplie en partenariat avec la Société d'aménagement foncier et d'établissement rural (SAFER) des Pyrénées-Orientales, qui a procédé globalement, en 2009, à la réaffectation de pas moins de 170 hectares dans la zone languedocienne du Pays Catalan. Cet étonnant investissement mexicain débouchera sur la vente, exclusivement au Mexique, de 6000 hectolitres de vins de Felluns. Dans les deux cas, le groupe Vyva Francia a affecté deux viticulteurs du pays sur les domaines, comme garantie de qualité et d’amitié avec le territoire. Ces vins du Fenouillèdes vendus au Mexique, pays de 112 millions d’habitants, seront disponibles sur place dans une fourchette de prix oscillant de 7 à 25 euros. Malgré les arrachages, les terres délaissées voire la réalité de certaines caves coopératives en déclin, cet intérêt mexicain démontre la réinvention de certains terroirs des Pyrénées-Orientales, à travers des marchés insoupçonnés à une telle échelle.