ECONOMIE

Le Sud régularise les appartements saisonniers

L'économie du tourisme qui a dominé la Catalogne sud depuis les années 60, sur l'exemple flagrant de la Costa Brava, abandonne son laisser-aller réglementaire. Dans le cadre de sa reprise en main du foncier touristique, le gouvernement catalan s'apprête à s'attaquer maintenant au statut des appartements en location saisonnière : hier, dimanche, le directeur général du tourisme de Catalogne, a déclaré lors de son voyage à Pise, dans le cadre de l'année de la Catalogne en Italie, qu'à peine 28.000 appartements à usage touristique, sur un volume global de 500.000, sont déclarés en tant que tels. Selon la nouvelle loi de l'habitat, tout propriétaire souhaitant louer temporairement un appartement devra solliciter auprès des mairies une licence d'usage touristique, sous peine d'amendes pouvant s'élever à 300.000 €. Juridiquement libérés du statut de domicile et pleinement rattachés au statut touristique, ces appartements déclarés deviendront alors accessibles à la Police et aux inspecteurs de la répression des fraudes. Après l'application stricte de la loi littoral, les autorités catalanes et espagnoles semblent décidées à mettre de l'ordre dans un secteur propice aux abus.