ECONOMIE

La bulle immobilière éclate en Catalogne Sud

La surévaluation du prix des biens immobiliers a cessé en 2006 mais les effets arrivent en 2008 : en Catalogne Sud, des agences immobilières ferment, le secteur du bâtiment licencie et certaines familles peinent à payer les hypothèques de logements qui dépassent parfois leur prix actuel. Les prix ayant doublé entre 1996 et 2006, une bulle immobilière est née avant que la construction d'un grand nombre de biens et l'affolement des prix ne plombent la demande. Aujourd'hui, de nombreux appartements ne trouvent pas preneurs et un nombre significatif de propriétaires peinent dans leurs remboursements d'emprunts, tout en ne pouvant que difficilement revendre leur logement, à un prix inférieur à celui de l'achat. Ces derniers mois, deux importantes sociétés immobilières espagnoles, Expofinques et Don Piso, ont eut recours aux tribunaux pour aménager leurs dettes, tout en fermant de nombreuses agences et en licenciant plusieurs milliers de commerciaux. La crise entraîne aussi la chute de la consommation des ménages, une hausse de 25% du chômage en Catalogne Sud et la perte de 5,6% de recettes fiscales pour le gouvernement catalan.