SOCIÉTÉ

Girona: ramasser les déjections canines pour payer les amendes

La mairie renforce son dispositif de contrôle canin

Propriétaire de chien en &quote;flagrant délit&quote; / Mairie de Girona
Propriétaire de chien en "e;flagrant délit"e; / Mairie de Girona
Depuis cette semaine, la Mairie de Girona invite les propriétaires de chiens sans ressources à ramasser les excréments de chiens au lieu de payer des contraventions, équipés avec des armilles municipales. Cette bonne action pour la communauté concerne les propriétaires qui ont reçu une amende pour déjection sauvage mais ne peuvent l'honorer, faute de moyens financiers. Il y a un an, la mairie de Girona a lancé un plan de protection, de contrôle et de comptage des animaux, qui comprend des sanctions pour les propriétaires qui promènent leur chien sans laisse, ne sont pas soumis au recensement canin auprès des services municipaux, ne s'acquittent pas d'une "taxe animaux", fixée à 32 euros, ou ne disposent pas de licence "chien dangereux". En vigueur depuis le mois d'août 2009 mais réellement appliqué depuis le mois d'octobre, ce plan a permis d'ouvrir, via la police municipale, 23 procédures de sanction, dont 13 concernent des propriétaires de chiens dangereux. À Girona, où 2477 sont actuellement recensés, les amendes prévues, de 150 euros à 2000 euros, dévoilent la situation de certains propriétaires non solvables, ce qui justifie la politique mise en place ces jours-ci.