POLITIQUE

Le roi Juan Carlos relance le titre de "Baronne de Perpignan"

Ce titre, vacant, avait été attribué pour la dernière fois en 1800

Roser Rahola, la nouvelle Baronne de Perpignan (archives)
Roser Rahola, la nouvelle Baronne de Perpignan (archives)
Selon un communiqué de presse de l’agence espagnole EFE, diffusé ce vendredi 9 avril d'après une information publiée au Journal Officiel espagnol, le Roi Juan Carlos a attribué cette semaine six titres de noblesse à différentes personnalités « qui font rayonner l’Espagne dans le monde ». Parmi celles-ci, le peintre et sculpteur catalan Antoni Tàpies s’est vu décerné le titre de Marquis, alors que la veuve de l’historien et écrivain gironais Jaume Vicens Vives, Roser Rahola i d’Espona, a été nommée « Baronesa de Perpinyà » (baronne de Perpignan) aux motifs de son propre parcours professionnel et de la continuation de l’œuvre de son mari. Le fait de décerner un tel titre, « Baronne de Perpignan » peut sembler étonnant dans le contexte historique actuel, mais paraît tout à fait logique dans le sens de la monarchie espagnole, Perpignan ayant été une des principales villes de Catalogne et des Espagnes. Ce titre, vacant, avait été concédé en 1800 par le roi Charles IV à Francesc Nuix d’Espona, ancêtre de Roser Rahola, et originaire de Cerbère, sur la Côte Vermeille. La nouvelle Baronne de Perpignan a déjà remercié le Roi, pour « l’honneur rendu à elle-même comme à la Catalogne ».