Art

Tensions communautaires à Figueres

Un nouveau phénomène de bandes est apparu ces derniers temps dans la capitale de l'Alt Empordà : mardi 10 juin en fin d'après-midi, une violente bagarre s'est produite entre une bande d'une trentaine d'individus décrite comme d'origine sud-américaine, armés de battes de base-ball et un autre groupe d'origine gitane, autour de la place Josep Pla et du théâtre El Jardí. Le premier groupe de jeunes gens, âgés de 15 à 20 ans, a semé la panique dans le quartier en prenant d'assaut le thêatre où se déroulait un spectacle scolaire et devant lequel se trouvait de nombreux parents d'élèves, dans l'idée que le second groupe s'y était réfugié. Face à cette situation, le personnel du thêatre a immédiatement fait rentrer tous les parents à l'intérieur du bâtiment et a fermé les portes avant d'appeller la police municipale et les mossos d'esquadra. Les assaillants se sont dispersés dans les ruelles adjacentes, bien avant l'arrivée des forces de l'ordre qui n'ont pu recueillir que des témoignages de peur. Ce n'est pas la première fois que de tels faits se déroulent dans le quartier. La mairie de Figueres a déjà décidé de fermer les parcs alentours en début de soirée, dans le but d'éviter la concentration nocturne de jeunes violents.