SOCIÉTÉ

Les intégristes récupèrent l'affaire du cimetière d'Elne

Alors que la paix a regagné le cimetière d'Elne, objet de dégradations le 31 mai au soir, et après la cérémonie régulière, hier, mercredi 4 juin, menée sur place par l'évêque Monseigneur Marceau et validée par la présence du maire de la commune Nicolas Garcia, l'émotion persistante fait l'objet d'une récupération par les franges dures du catholicisme, qui se démènent sur internet et profitent de l'aubaine pour être sur le terrain. Ainsi, ce soir à 18h30, une nouvelle "cérémonie de la réparation", convoquée par la "Ligue Universelle de défense des institutions catholiques" et l'association "Tradition Roussillon" est organisée sur les mêmes lieux. Cette convocation, qui émane du prieuré du Christ-Roi de Perpignan, réputé rigide, associe une myriade d'autres organisations afines. Pour prolonger son action, ce centre religieux, établie avenue Joffre, dans le quartier du Vernet, célèbrera une messe en sa chapelle, demain, vendredi 6 juin, à 18h30, en prenant de court la messe régulière d'envergure municipale prévue lundi 9 juin à 18h en la cathédrale d'Elne.