CULTURE

Lancement d'Ida y Vuelta, le festival social de Perpignan

La 11ème édition du festival perpignanais Ida y Vuelta s'installe aujourd'hui, jusqu'à ce dimanche 8 juin, à l'Arsenal, ancien bâtiment militaire adapté aux besoins de la Casa musicale, l'espace des cultures urbaines municipal. Cette "grande fête populaire au cœur de l’articulation entre la culture et le social", selon la Ville, s'apprête à accueillir 30.000 visites. Le programme prévoit une "Block Party" consacrée à la culture hip-hop et son "Battle International" attirant des danseurs vénézuéliens, français ou encore portugais. Suivront trois jours de programmation éclectique et novatrice autour de la scène internationale, française et perpignanaise, avec Sweet wandals, Les Negs Marrons, Les chanteurs et teuses, Jean Racine, Reda Taliani, Lura , Soha, le groupe Dub Incorporation et Rumba del Vernet. Cette année, la marmite Ida y Vuelta, qui comprend des ateliers musicaux avec steel band et flamenco, renforce son allure de festival en s'offrant de vrais espaces de restauration et des atmosphères musicales thématiques. La spontanéité est de mise par la présence d'un bouillonnant melting pot de musiciens et danseurs qui travaillent toute l'année à la Casa Musicale.