Logo
nuvols_parcials22º
Barcelona
nuvols_parcials22.2º
Girona
sol20.3º
Perpignan
sol22º
Toulouse

Vendredi 19 octobre 2018. 18:54h
publicitat



Vidéo

Teaser Start'Université de Perpignan 18

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Politique
Un exemplaire polémique de la Constitution espagnole de 1978

Des symboles du régime de Franco découverts au Parlement européen

Samedi 16.1.2010. 00:00h

L'éradication des insignes et des symboles appartenant au régime totalitaire instauré par le général Francisco Franco en Espagne, de 1936 à 1975, revient dans l'actualité. Après la découverte, cette semaine, d'un exemplaire de la constitution espagnole de 1978 portant l'image de ce régime, dans une exposition publique présentée au Parlement européen, les réactions affluent. En conséquence, ce vendredi, la vice-présidente du gouvernement socialiste espagnol, Maria Teresa Fernández de la Vega, a assuré face à la presse que le document polémique, inconstitutionnel et simplement historique, sera retiré très bientôt, tandis que l'eurodéputé catalan Oriol Junquera, de la Gauche Républicaine de Catalogne (ERC), demandait également ce retrait au président du Parlement européen, le Polonais Jerzy Buzek. Sous forme de livre désuet, cette constitution, offerte par le Congrès espagnol au Parlement européen en 1998, se trouve au troisième étage du bâtiment Altiero Spinelli de Bruxelles. En fait, l'image du régime de Franco, caractérisée par un aigle, un joug, des flèches et le slogan franquiste vantant une Espagne, "Une, grande et libre" orne encore actuellement nombre de façades en territoire espagnol, notamment en Catalogne du Sud, malgré le temps qui passe.

Exemplaire original de la Constitution espangnole, au Parlement européen © Agence Catalane d'Informations, Albert Segura
Exemplaire original de la Constitution espangnole, au Parlement européen © Agence Catalane d'Informations, Albert Segura








publicitat

Commentaires

1. PATOUFET 03.8.2015. 18.45h

N ENLEVONS PAS TOUT
cet original de la constitution serait en bonne place dans un musée
pour rappeler à nos enfants cette période de l'espagne comme en allemagne et en italie
tout effacer n'est pas bon
il faut des supports pour se souvenir
je sais ces moments sont trés pénibles pour certains
ma mére a vécu cette période


5 -10 -20 -Tous
1



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat