SOCIÉTÉ

A Valls, 9 musulmans voulaient appliquer la charia à une femme adultère

7 incarcérations suite à une sordide affaire de condamnation à mort

Ville de Valls, région de l'Alt Camp, Catalogne du Sud
Ville de Valls, région de l'Alt Camp, Catalogne du Sud
Neuf hommes ont été arrêtés en Catalogne du Sud après avoir condamné à mort une femme, en application, selon eux, de la charia musulmane, selon une information délivrée ce week-end par la police catalane. Les Mossos d'Esquadra ont en effet révélé qu'après avoir constitué un véritable "tribunal islamique", les neuf individus, appartenant à la communauté musulmane de Catalogne, ont déclaré la femme, qui est parvenue à s'enfuir, coupable d'adultère. La victime potentielle de la loi religieuse a été séquestrée au mois de mars, avant d'être retenue dans une maison isolée située dans la ville de Valls, dans la province de Tarragone. C'est là que le groupe masculin a constitué une assemblée traditionnelle, digne de l'intégrisme islamique, ressemblant en tout points à une volonté d'application de la charia. Selon ses propres déclarations, la femme a en effet été "jugée" et "condamnée à mort". La malheureuse a duement porté plainte auprès des autorités catalanes, puis, les tortionnaires en puissance, arrêtés le 14 novembre et présentés à un juge, ont été incarcérés pour sept d'entre eux.