SOCIÉTÉ

La mosquée d'Empuriabrava, dans un ancien bordel

Le centre musulman d'Empuriabrava, qui comprend, sur la commune de Castelló d'Empúries, la mosquée du village et un ensemble de bâtiments annexes affectés à ses activités sociales et culturelles, vient d'acquérir un nouveau local qui se trouve être une ancienne maison close. Fermé depuis 2003, ce "club" à l'abandon, très endommagé au moment de la transaction, constituait le dernier élément d'un ensemble d'habitations désormais totalement consacré à l'islam. Les nouveaux propriétaires, par l'intermédiaire de Boubker Koubaa, président du centre, considèrent négligeable l'ancienne affectation des lieux, et mettent en avant leur transformation en lieu de culte suite à une longue période d'inactivité. La région de l'Empordà semble accumuler des situations improbables, insoupçonnées il y a encore quelques années : détentrice du record européen en matière de densité de surfaces dédiées au sexe tarifé, elle accueille à présent un centre religieux au coeur d'une zone résidentielle de standing, entièrement vouée aux loisirs.