SOCIÉTÉ

La tension persiste sur le carburant en Catalogne Nord

Plusieurs stations-services, essentiellement celles dans les super et hypermarchés des Pyrénées-Orientales, ont connu des difficultés d'approvisionnement en carburant ce jeudi 22 mai suite à la paralysie des centres pétroliers de Fos-sur-mer (Provence), débloqué à la mi-journée, et de Port-la-nouvelle (Languedoc) par les marins-pêcheurs toujours mécontents. Les stations des enseignes pétrolières ont été normalement ravitaillées suite à la pénurie créée par la panique des consommateurs, mardi 20 et mercredi 21 mai, celles-ci disposant d'autres dépôts de carburants, notamment BP Mobil à Frontignan (Languedoc) ou dans la région toulousaine. D'autres part, les stations du village frontalier de la Jonquera (Catalogne sud) ont subi hier et ce matin un afflux inhabituel qui a provoqué une courte rupture de stock. Interrogé ce matin, le préfet des Pyrénées-orientales a tenté de dédramatiser la situation en assurant qu'il n'y avait pas de risque de rupture d'approvisionnement et qu'aucune mesure de réquisition n'avait été envisagée. Le retour à la normale est en vue, le seul danger aura été l'attitude irrationelle des consommateurs du Pays Catalan.