ECONOMIE

L’Espagne remboursera la société TP Ferro pour le retard de la ligne TGV

La concession du consortium international est portée de 50 à 53 ans

Tunnel de la Ligne ferroviaire à Grande Vitesse au Perthus
Tunnel de la Ligne ferroviaire à Grande Vitesse au Perthus
Le conseil des ministres du gouvernement espagnol a choisi ce vendredi d’indemniser la société TP Ferro, concessionnaire du tronçon transfrontalier de la ligne TGV entre Perpignan et la Catalogne du Sud. En effet, TP Ferro, formé à parts égales par la société française Eiffage et par la société espagnole ACS, a livré dans les temps les travaux entre Perpignan et Hostalet de Llers, au Nord de Figueres, soit 44,4 km de voie, en plus du tunnel du Perthus, pour environ 1 milliard d’euros. De son côté, l’Etat Espagnol, chargé de la construction de la ligne entre Figueres et Barcelone, a accumulé un tel retard que celle-ci ne sera ouverte qu'après 2012. Concessionnaire de la partie internationale pour 50 ans, TP Ferro devait percevoir un droit de péage à chaque passage de train, mais, en l’absence de trafic, l’Espagne lui a octroyé une indemnité de 108 millions d’euros, payable en partie jusqu’en 2012, ainsi qu’un allongement de la concession, de 50 à 53 ans. D’autre part, le secrétaire d’Eétat espagnol aux infrastructures, Víctor Morlán, a ratifié ce vendredi à Barcelone le fait que le gouvernement espagnol incorporerait cette ligne, le couloir méditerranéen, dans le réseau des axes de communication prioritaires en Europe, à l’occasion de la présidence espagnole de l’Union Européenne.