CULTURE

Visa pour l’Image déplore des photos molles

Présentée hier, mardi 13 mai 2008, à Paris, la 20ème édition du festival international de photojournalisme de Perpignan, Visa pour l’Image, se déroulera dans les lieux historiques du centre-ville du 30 août au 14 septembre. Cet événement, le plus important de l'année à Perpignan, a dépassé le million de visiteurs et proposé 600 expositions d’accès gratuit, depuis sa création en 1989. Il constitue autant une manifestation culturelle prestigieuse qu’un forum du photo-business, centré sur la « Passion pour les photographes » selon son fondateur, Jean-François Leroy, interrogé par l’AFP. Amateur de coups de gueules, le patron de l’événement déplore cette année des images mièvres, composant 90% des photos reçues, et qui « n'expriment rien ». L’affiche 2008 est composée de 30 expositions sur l'actualité du Tchad, de l'Irak, du Tibet, et la campagne présidentielle américaine. En perspective historique on retrouvera des clichés de la guerre de Corée, du Vietnam, et de Mai 68. Signe des temps, un débat intitulé "Crise du photojournalisme, crise du journalisme, crise de l'information ?" sera organisé.