SOCIÉTÉ

Le chanteur Cali sur tous les fronts

Le chanteur Cali, enfant de Vernet les bains, est sur toutes les scènes parisiennes. Après trois dates au Zénith en avril, il était dimanche 4 mai à la Bourse du travail du 3ème arrondissement de Paris pour soutenir la grève des travailleurs sans papiers avec qui il a passé près d'une heure, avant d'appeller aux dons sur son propre blog. Authentiquement soixanthuitard, car né en juin 1968, Bruno Caliciuri résume à lui seul ce joli mois de mai célébré ces jours-ci, par un étonnant engagement politique clairement à gauche tant sur la scène musicale que publique. Après un soutien à la candidate socialiste Ségolène Royal pour l'élection présidentielle de 2007, l'artiste est de toutes les actions militantes, des concerts pour la Fondation Abbé Pierre aux concerts Solidays (Lutte contre le Sida) en passant aujourd'hui par la lutte pour les sans-papiers et la dénonciation constante de la politique du président Sarkozy. En tout cela, Cali constitue un exemplaire unique dans la chanson française, en tirant parti, tôt dans sa carrière, d'une notoriété aussi importante que récente, acquise seulement depuis 2003, alors que la plupart des stars de la variété française gardent leurs distances avec un débat politique brouillé.