ECONOMIE

Girona détient le record espagnol de travailleurs étrangers

Avec 38% de travailleurs étrangers, la région de Girona détient un record espagnol selon une étude de l'entreprise d’intérim et de ressources humaines Randstad divulguée cette semaine. Les offres d'emploi attirent davantage les étrangers en Catalogne Sud, où un travailleur sur trois ne détient pas la nationalité espagnole, qu'en Andalousie, où, dans le cas de Séville, le pourcentage atteint à peine 2%. Dans le détail, les migrants arriveraient sur la péninsule mieux formés : 46% d'entre eux ont suivi une scolarité dans le secondaire. La démographie sud-Catalane est traversée par de multiples mutations au regard de l'augmentation de 6,42% du nombre d'étrangers dotés d'un emploi entre 2006 et 2007, spécialement à Barcelone, où les chiffres ont progressé de 20 à 27%. Les ressortissants marocains représentent 13% des travailleurs de la province de Girona tandis qu'à Barcelone la proportion la plus forte est composée d'Equatoriens. La plupart de ces travailleurs étrangers, actuellement exposés aux conséquences de la crise de immobilière, sont ouvriers dans le bâtiment.