POLITIQUE

L'Agglomération Perpignan-Mediterranée élit à 87,5% Jean-Paul Alduy comme Président

La carte définitive des communes, arrêtée en 2011, selon le rapport Perben

Désignation de la nouvelle assemblée - Perpignan, 17 juillet 2009
Désignation de la nouvelle assemblée - Perpignan, 17 juillet 2009
Ce vendredi, au Palais des Congrès de Perpignan, les 100 membres de la communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée ont réélu le Président Jean-Paul Alduy, maire de la ville, sur un score plébiscitaire de 87,5% des suffrages exprimés. Le conseil, qui a également désigné ses Vice-Présidents, est composé, comme le précédent, de 34 conseillers municipaux perpignanais et de 66 conseillers issus des 23 autres communes de l'Agglomération, qui regroupe 240.000 habitants. Aussitôt à l’œuvre, l’assemblée a notamment désigné ses représentants au sein de du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) et l'Etablissement Public Foncier Local. Dans les prochaines années, la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée connaîtra des changements significatifs en termes de compétences, renforcées dans les domaines de l’économie, l’urbanisme et la cohésion sociale en plaine du Roussillon. Sa carte, englobant les communes manquantes de Rivesaltes et Cabestany, doit être arrêtée en 2011, éventuellement sur injonction préfectorale, et son volume pléthorique de conseillers pourrait tomber à une trentaine, en accord avec le Rapport dit « Perben », portant sur les collectivités territoriales, remis le 8 juillet. Par ailleurs, la démocratie à la racine sera rendue possible par l'élection des conseillers lors des municipales.