SOCIÉTÉ

Selon l'Unesco, le TGV ne menace pas la Sagrada Família à Barcelone

Un projet de classement au patrimoine mondial menacé est recalé

La Sagrada Família, Barcelone
La Sagrada Família, Barcelone
L’Unesco ne juge pas utile de classer le monument le plus emblématique de Barcelone, la Sagrada Família, au titre du Patrimoine Menacé. Lors de son dernier comité du patrimoine mondial, organisé ce dimanche à Séville, l’organisation rattachée à l’ONU a examiné une étude portant sur l’impact présumé du projet de ligne TGV empruntant le sous-sol barcelonais, dans le quartier qui abrite la cathédrale inachevée. Ce choix vision a été appuyée par l’Administrateur d’Infrastructures Ferroviaires espagnoles (Adif), en charge des travaux, selon lequel le chantier de construction de la Ligne à Grande Vitesse, de l’extrême-Nord du tunnel barcelonais, jusqu’à la future gare de La Sagrera, n’auront pas d’influence néfaste sur la Sagrada Família. Ce même diagnostic, défendu par le Comité Espagnol de l’Unesco, a ainsi fait pencher la balance du côté du non-classement, au détriment d’un projet plus large, incluant, outre le classement de l’œuvre de l’architecte Antoni Gaudí, celui de ses autres réalisations visibles dans la capitale catalane, dont la liste comprend les maisons Milà et Batlló, ainsi que le Park Güell.