Revista

Jusqu'où ira la révolution médiatique ?

Créer un média coûte bien moins cher que par le passé, et Internet réinvente la presse écrite. Mais cette démocratisation influe sur l'information par une certaine perte de repères déontologiques, et remet en cause l'investigation, le travail de recherche et de vérification : tout devient montrable dès lors qu’un téléphone portable capte une scène de vie, transformée en actu. La rapidité et la réactivité ont éliminé le bien faire, nécessitant distance et analyse. Parallèlement, la banalistion des médias en tant qu'organes de presse plonge leur industrie dans une crise financière et d'identité telle que le pouvoir politique, en France, a cru bon de s'en emparer : le fameux « quatrième pouvoir » serait-il ramené à n'être qu'une autorité aux ordres ?