ECONOMIE

Le recouvrement des factures impayées des professionnels de santé libéraux

Solution pour les médecins, kinés infirmiers libéraux ou chirurgien-dentistes

Nattanan / Pixabay
Nattanan / Pixabay

Le tiers payant est un procédé que vous pouvez pratiquer en tant que professionnel de la santé. Cependant, vous devez vous assurer d’en faire une bonne gestion pour éviter de perdre des milliers d’euros.

La gestion du tiers payant est un élément qui fait partie intégrante de votre métier lorsque vous êtes un professionnel de la santé. En tant que médecin, kinésithérapeute, infirmier libéral ou chirurgien-dentiste, c’est une notion qui ne vous est pas inconnue. Malheureusement, il peut arriver que les patients ne paient pas le coût des prestations dont ils ont bénéficié. Comment obtenir le recouvrement des factures impayées ?


Les rejets tiers payants

Le recouvrement des impayés des professionnels de santé libéraux est une opération que vous devez réaliser dans des circonstances précises. Avant de découvrir ce don’t il s’agit, il est important d’aborder le tiers payant. Il s’agit d’un procédé qui dispense votre patient disposant d’une assurance maladie de payer l’avance pour ses frais médicaux. En d’autres termes, vous lui ferez des consultations et vous lui prescrirez des médicaments.

En ce qui concerne votre rémunération, elle sera remboursée par les mutuelles et l’assurance maladie de votre patient. Il existe deux types de tiers payants à savoir l’intégral et le partiel. Avec la première option, votre client n’aura pas de frais à payer. En revanche, si c’est la seconde solution qui est choisie, il paiera des participations forfaitaires et le ticket modérateur. Son assurance se chargera du reste.

Malheureusement, après avoir offert les soins à vos patients, vous pouvez faire face au rejet du tiers payant. Elles peuvent être dues à des erreurs humaines ou au fait que l’organisme d’assurance maladie ne reconnaisse pas votre client. Dans de telles circonstances, vous aurez des honoraires impayés.

Les impayés patients

En dehors des rejets de la part des assurances et des mutuelles, il existe d’autres inconvénients à pratiquer le tiers payant. L’un d’entre eux est les impayés patients. Après avoir profité de vos soins et des traitements, certains clients peuvent arrêter brusquement de venir au cabinet. Dans une telle situation, une facture impayée est le résultat que vous subirez.

Bien évidemment, cela peut porter atteinte à votre société d’ambulances ou à votre pharmacie. Si vous ne prenez pas les mesures qui s’imposent, vous risquez de faire faillite. C’est la raison pour laquelle vous devez trouver des solutions pour obtenir vos honoraires.

Le recouvrement amiable de créances

Lorsque vous faites face à des impayés patients, le mieux à faire, c’est d’opter pour le recouvrement de créances. Elle consiste à utiliser tous les moyens légaux pour obtenir le règlement de vos honoraires. En choisissant le recours amiable, vous aurez un paiement volontaire. Pour ce faire, vous pouvez faire appel aux services d’une entreprise.

L’avantage avec un tel prestataire, c’est qu’il dispose d’une forte autorité. Il la mettra à profit afin d’obtenir des résultats concluants dans les meilleurs délais. Spécialiste de la négociation et expert fiable, il mettra ses qualités à votre service pour que vous puissiez effectuer le recouvrement amiable de vos créances. Avec une telle société, vous pourrez vous reconcentrer sur le cœur de vos activités tout en obtenant le paiement de vos honoraires.

La gestion du tiers payant

La gestion du tiers payant est indispensable si vous désirez être payé pour vos prestations. Malheureusement, c’est une opération chronophage et assez complexe. Pour la mettre en œuvre, vous devez effectuer une organisation administrative rigoureuse. Si vous n’avez pas de temps à y consacrer, la gestion de votre tiers payant sera inefficace. Au fil des semaines, vous accumulerez même les rejets et les impayés. C’est la raison pour laquelle vous devez recourir à une société spécialisée. Avec son accompagnement, vous préserverez votre entreprise.

En définitive, le tiers payant est un procédé que vous pouvez pratiquer en tant que professionnel de la santé. Cependant, vous devez vous assurer d’en faire une bonne gestion pour éviter de perdre des milliers d’euros.

 

Laura Pardineille