POLITIQUE

À Tahiti, Louis Aliot cherche des parrainages pour Marine Le Pen

Le maire de Perpignan prépare la présidentielle de 2022

Louis Aliot à Tahiti, mercredi 17 novembre 2021 © La 1ère
Louis Aliot à Tahiti, mercredi 17 novembre 2021 © La 1ère

Louis Aliot, maire de Perpignan, se lance à la chasse aux parrainages pour Marine Le Pen en Polynésie française, où il effectue un séjour jusqu’au début du mois de décembre.

Louis Aliot, maire de Perpignan, est en séjour jusqu’à début décembre à Tahiti, dans le cadre d’une opération séduction.  Parti en début de semaine, il rend visite à la fédération du Rassemblement National (RN) implantée sur l’île, qui avait fourni 34 parrainages d’élus à Marine Le Pen à l’occasion de l’élection présidentielle de 2017. Cette nouvelle visite du premier magistrat est vouée à renouveler ce soutien envers la candidate d’extrême droite. Il s’est déjà déplacé dans l’île polynésienne en 2011, 2016 et 2018, notamment au même motif.


Lire aussi :
Aliot sera porte-parole de la campagne de Marine Le Pen

Le voyage polynésien de Louis Aliot est doublement politique dans l’archipel où Marine Le Pen a obtenu près de 42% des suffrages au second tour de la présidentielle de 2017. Outre la quête de soutiens, sa venue concerne une actualité plus proche, car la Nouvelle-Calédonie, autre territoire issu de la colonisation outremer (1853), célèbre son troisième référendum d'autodétermination, le 12 décembre. En allusion indirecte à ce scrutin, Louis Aliot affirmait mercredi 17 novembre sur la chaîne Polynésie La 1ère : ”Je pense que la Polynésie doit rester dans la France et que la France a tout intérêt à donner les moyens de son développement économique à la Polynésie”

Lire aussi :
La stratégie de Zemmour agace et inquiète Louis Aliot

Esteve Valls