ECONOMIE

Le touriste type à Argelès est un Ch’ti de 46 ans

La commune présente le bilan de la période mai-septembre 2021

© Office Municipal de Tourisme d’Argelès-sur-Mer
© Office Municipal de Tourisme d’Argelès-sur-Mer

44% des touristes estivaux à Argelès-sur-Mer sont fidèles à cette destination. Cette performance est soulignée dans un bilan de saison qui révèle que l’estivant type est un Ch’ti de 46 ans avec enfants.

L’Office de Tourisme d’Argelès-sur-Mer signale les “bonnes performances” de la saison estivale 2021 au sens large, par communiqué, ce lundi 25 octobre. Le bilan, effectué par l’agence spécialisée G2A, basée en Savoie, révèle une baisse du nombre de nuitées limitée à 5% par rapport à 2019, dernière année de référence. Juillet a représenté 27% des nuitées et août 38%, tandis que les mois de mai, juin et septembre en ont occasionné 35%.


Cette année, à Argelès, l’occupation des résidences de tourisme (appartements, chambres, mobile homes) a profité d’un taux remarquable de 71.6%, contre 52.5 pour les campings. L’étude de G2A ne comporte pas le panier moyen de dépenses quotidiennes, de sorte que seul le critère de la quantité de population reçu est pris en compte, sans considérations de pouvoir d’achat et de retombées sur l’économie réelle.

Lire aussi :
Le tourisme en Pays Catalan est-il vraiment de l’économie ?

Un public très fidèle

Le touriste type choisissant Argelès est Français, il fait partie d’un couple avec enfants, sa moyenne d’âge est de 46 ans et il provient de la région Hauts de France. 44% du public vacancier passe ses vacances d’été dans la commune depuis plus de 10 ans, ses motivations premières sont “le climat et la situation géographique entre mer et montagne”. Par rapport à 2019, à Argelès, la clientèle étrangère a reculé de 30% en raison des restrictions de voyages “notamment aux Pays-Bas, pays émetteur n°1 après la France“, suivis par l’Allemagne et la Belgique. La durée moyenne des séjours est de 7,6 nuits en moyenne, mais 25% des vacanciers s’offrent plus de 15 nuits.

Tourisme et bonne chère pour 2022

Avec 10 km de plages, une vraie vie de village et de l’activité à l’année à Argelès-plage, l’Office de Tourisme d’Argelès-sur-Mer souhaite insister sur le tourisme sportif et la gastronomie en 2022. L’enjeu est de développer les ailes de saison du printemps et de l’automne, tout en continuant de cibler les familles avec jeunes enfants. “La politique de notre entreprise reste toutefois de développer l'activité en hiver, ce qui est un vrai défi”, souligne Karine Poch, monitrice diplômée d’Etat chez Aquatile Plongée, entreprise basée au port d’Argelès.

Les équipements en place à Argelès sont une force incomparable en Pays Catalan, car la commune dispose de la principale capacité d’accueil du territoire, avec 98 772 lits touristiques, soit 25% de la capacité d’hébergement des villes du littoral. 

Lire aussi :
Le Pays Catalan se libère-t-il du tourisme de masse ?

Esteve Valls