SOCIÉTÉ

Un cocktail molotov contre la prison de Perpignan

Le projectile a été lancé vendredi soir contre les filets anti-protections

DR
DR

Vendredi soir, le centre pénitentiaire de Perpignan a reçu un cocktail molotov qui a incendié le bord de la route départementale 900.

La prison de Perpignan est habituée à recevoir des objets et matières variées, des téléphones portables et des chargeurs correspondants, en passant par de la viande et de la résine de cannabis. Dans la nuit de vendredi 22 à samedi 23 octobre, l’établissement a été la destination d’un cocktail molotov, jeté contre ses filets anti-projections longeant la route départementale 900. Un incendie immédiatement déclaré sur le bord de cet axe a suscité l’intervention rapide des pompiers.


Lire aussi :
Un drone survole la prison de Perpignan. Repérage ou provocation?

Le syndicat pénitentiaire UFAP-UNSA Justice, par la voix de son responsable Pierre Grousset, affirme “ils n'ont plus peur de rien" au sujet du ou des auteurs des faits.  Le responsable syndical juge que "les délinquants sont prêts à tout pour trafiquer à l'intérieur de nos murs". Il exige la réparation des filets et un renforcement des conditions de sécurité pour le  personnel.

Lire aussi :
8 mois de prison pour avoir exigé une fellation à une gardienne de la prison de Perpignan

Grégory Prujà