CULTURE

Visa pour l’image délocalise une exposition à Port-Vendres

Patricia de Melo Moreira expose “Mon Portugal” dès le 26 octobre

Anna Cristina,  44 ans, conductrice de Tramway depuis 20 ans. Lisbonne, 28 février 2018 © Patricia de Melo Moreira / AFP
Anna Cristina, 44 ans, conductrice de Tramway depuis 20 ans. Lisbonne, 28 février 2018 © Patricia de Melo Moreira / AFP

Le Pavillon des Arts de Port-Vendres reçoit l’exposition “Mon Portugal”, de la photographe Patricia de Melo Moreira, vue à Visa pour l’Image il y a quelques semaines à Perpignan.

Le festival de photojournalisme Visa pour l’Image délocalise à Port-Vendres une des expositions de sa dernière édition. Cette série photographique intitulée “Mon Portugal”, signée Patricia de Melo Moreira, est visible à compter de mardi 26 octobre, jusqu’au 7 novembre à la galerie du Pavillon des Arts, au sein de la caserne du fer à cheval.


Loin du Portugal touristique

Cette exposition aborde la transformation du Portugal, sous l’effet de la crise financière et sanitaire, liée au Covid-19. L’auteur met l’accent sur la tradition et l’histoire des différentes régions. Patricia de Melo Moreira, correspondante de l’Agence France Presse (AFP) au Portugal, estime son pays “trop souvent à l’écart de l’actualité”. Elle souhaite présenter sa nation sous ses aspects “sociaux et culturels”, car elle le juge “souvent présenté à travers le prisme du tourisme, parfois avec des images qui ne correspondent plus à la réalité”.

“Mon Portugal”, visible au Couvent des Minimes jusqu’au 26 septembre, n’est pas la première exposition de Visa pour l’Image prêtée par l’association du même nom. La Ville d’Elne a également reçu une exposition par an, de 2015 à 2019.

Lire aussi :
Visa pour l'Image installe une expo sur les migrants à Elne
Port-Vendres obtient le label “Ville prudente”

David Senyarich