SOCIÉTÉ

Manifestation néo-nazie à Barcelone avec slogans antisémites et anti-indépendantistes

Les participants ont scandé des slogans antisémites et anti-indépendantistes

La manifestation néo-nazie de Barcelone, à l'occasion de la journée nationale espagnole, mardi 12 octobre 2021 © Europa Press
La manifestation néo-nazie de Barcelone, à l'occasion de la journée nationale espagnole, mardi 12 octobre 2021 © Europa Press

La journée nationale espagnole a justifié une mobilisation néo-nazie à Barcelone. Les slogans antisémites et anti-indépendantistes ont fusé.  

Le journée nationale espagnole, le 12 octobre, a été l’occasion de démonstrations surprenantes à Barcelone. Une manifestation organisée au départ de la montagne urbaine de Montjuïc a rassemblé des participants, principalement masculins, dotés de drapeaux à caractère fasciste. La plupart de ces individus n’ont pas été inquiétés par les autorités policières, mais ils font l’objet d’une plainte de la mairie, au motif d’« apologie du fascisme et des discours de haine ». L’un d’eux, auteurs de déclarations antisémites, a été identifié par les Mossos d’Esquadra et comparaîtra prochainement face à la justice.


Des slogans antisémites et anti-indépendantistes

La manifestants effectuant des saluts nazis n’ont pas été rares  lors de cette marche, jalonnée de slogans anti-juifs, anti-migrants et anti-indépendantistes catalans. Un drapeau étoilé, signifiant le désir de souveraineté catalan, a été brûlé lors de cette célébration traditionnelle, vouée à exalter l’arrivée de l’expédition de Christophe  Colomb aux Amériques, le 12 octobre 1492, pour le compte des rois catholiques espagnols. L’année dernière, la manifestation dédiée, avec drapeaux à croix gammée, avait comporté le slogan germano-espagnol “Heil Hitler, Viva Franco”.

Lire aussi :
La phalange espagnole, aux élections européennes

Isabelle Fajal