SOCIÉTÉ

La gendarmerie des Pyrénées-Orientales retire 20 permis pour conduite sous alcool ou stupéfiants

Un mineur est intercepté à 148km/h entre Perpignan et Canet

Contrôle opéré par la gendarmerie des Pyrénées-Orientales, semaine du 4 au 9 octobre © gendarmerie des Pyrénées-Orientales
Contrôle opéré par la gendarmerie des Pyrénées-Orientales, semaine du 4 au 9 octobre © gendarmerie des Pyrénées-Orientales

En une semaine, la gendarmerie des Pyrénées-Orientales a effectué 20 retraits de permis pour conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants.

La gendarmerie des Pyrénées-Orientales signale une “forte hausse de l’accidentalité dans le département” ces dernières semaines. Parmi les raisons les plus fréquentes, “principalement liées au comportement des conducteurs”, figurent la vitesse, les conduites addictives et surtout le “non respect des règles de priorités”.


Du 4 au 9 octobre, les agents de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) ont intercepté près d'une vingtaine de conducteurs sous l'emprise de produits stupéfiants ou en état d’ébriété. Tous se sont vu retirer leur permis de conduire. Parmi les  situations insolites, les gendarmes en poste en Pays Catalan ont arrêté un mineur circulant à 148km/h entre Perpignan et Canet, sur la route départementale 617, dont la vitesse maximale est limitée à 110km/h.

Lire aussi :
Des dauphins escortent les gendarmes en action contre le braconnage au Barcarès

Esteve Valls