Inhumation ou crémation pour nos défunts ?

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une inhumation et d’une crémation

Carolyna Booth / Pixabay
Carolyna Booth / Pixabay

Inhumation ou crémation ? Un enterrement donne la possibilité de faire de belles décorations funéraires pour honorer un défunt

De leur vivant, de très nombreuses personnes manifestent leur préférence pour la crémation ou l’inhumation. On constate de plus en plus que les membres de la famille, en particulier les proches, savent si la personne décédée a préféré l’incinération ou l’enterrement.
Dans cet article, nous allons parler de ces deux pratiques très courantes pour des cérémonies funéraires, afin de vous donner quelques détails importants à savoir, si jamais vous devez faire face à ce genre de situation, et dans tous les cas, cela arrivera un jour, car les moments de deuil sont inévitables.


Quand procéder à l’inhumation ?

On parlera d’inhumation ou d’enterrement lorsqu’on doit mettre en terre le cadavre de la personne disparue, bien entendu, cela sera accompagné des rituels selon les croyances, la religion et les pratiques courantes dans la région.
Il est vrai que les croyances religieuses comptent beaucoup, car l’inhumation a une valeur symbolique et est une tradition dans de nombreuses religions. Mais dans un cadre généraliste, on opte pour l’enterrement lorsque la famille et les proches du décédé souhaitent avoir un lieu où ils peuvent visiter et rendre régulièrement hommage la personne qui les a quittées, question d’honorer les moments passés ensemble.
L’inhumation crée un point de référence et c’est aussi réconfortant pour de nombreuses personnes, qui souhaitent toujours avoir un lieu de contact avec le défunt. Cela permet de maintenir un lieu pour les rituels de visites, surtout pour certaines dates importantes.
L’enterrement permet aussi de conserver les traditions et les croyances, il peut aussi permettre aux membres de la famille de traverser ce moment triste et délicat avec paix et réconfort. Cette pratique d’enterrement étant déjà très connue et répandue, est plus facile pour traverser la période de deuil.

  • Avantages et inconvénients de l’inhumation

L’inhumation offre l’avantage d’être déjà très connue, car il est bien plus facile de suivre une tradition déjà bien établie, et cela permet d’apaiser le deuil. L’enterrement est encore plus avantageux lorsque la famille dispose déjà une tombe ou un caveau familial pour les défunts. Toutefois, l’enterrement exige des frais plus ou moins élevés, en fonction des besoins de la famille ou de la volonté du défunt.

L’enterrement vous donne aussi la possibilité de faire de belles décorations funéraires pour honorer le défunt, vous pouvez opter pour un enterrement pompeux ou personnalisé, avec des pierres tombales, des plaques funéraires assez modernes pour la cérémonie funéraire.

Quand opter pour la crémation ?

On parle de crémation ou d’incinération lorsque les familles et proches du disparu souhaitent brûler le cadavre pour conserver les cendres dans une urne. La crémation est une alternative à l’enterrement, et devient une option de plus en plus préférable par de nombreuses personnes et familles. Certaines religions comme le Bouddhisme ou le Catholicisme mettent en avant ce genre de pratique pour honorer leurs disparus.
La technique consiste à placer le corps sur un bûcher ouvert et couvert de fleurs, le feu est allumé lentement avec des morceaux de bois. La désagrégation du cadavre se fait petit à petit et est observée par tout le monde jusqu’à la fin.
En général, la crémation est choisie lorsque les familles ne souhaitent pas avoir un lieu ou un site commémoratif dans un cimetière par exemple, ou alors quand elles ne veulent pas avoir à procéder à un enterrement qui est souvent douloureux.

  • Avantages et inconvénients de la crémation

Le fait que les familles et les proches puissent garder l’urne contenant les cendres du disparu chez eux est un avantage pour certains, qui pensent rester en contact permanent avec le disparu, et gérer plus facilement le deuil.
Pas besoin d’avoir un lieu de cultes ou pour d’autres cérémonies loin de la maison, ou de se rendre à chaque fois dans un cimetière pour des rituels, où il est possible d’être dérangé par d’autres personnes venues pour la même cause.
Le moment de l’enterrement est souvent tumultueux, très difficile à supporter pour certaines personnes, et elles préfèrent ne pas en subir ce lourd moment de chagrin.
La crémation exige moins de frais qu’une inhumation traditionnelle. En plus du cercueil, vous aurez juste besoin d’une urne et de quelques objets d’ornements comme des fleurs ou une plaque funéraire pour columbarium.

En conclusion

Nous avons parlé dans cet article de l’enterrement et de l’incinération des cadavres. Mais avant d’opter pour l’un ou l’autre choix, il faut aussi tenir compte de la volonté du défunt, et des conditions à respecter dans votre pays. Dans tous les cas, il est toujours préférable de vous faire accompagner par un professionnel, qui saura vous donner tous les conseils utiles pour que tout se passe bien.

Isabelle Fajal