POLITIQUE, ENVIRONNEMENT

Les réacteurs nucléaires d’Ascó sont prolongés jusqu’en 2030 et 2031

35% de l’électricité produite en Catalogne en sont issus

Centrale nucléaire d'Ascó, région de la Ribera d’Ebre, province de Tarragona, Catalogne du Sud © ACN
Centrale nucléaire d'Ascó, région de la Ribera d’Ebre, province de Tarragona, Catalogne du Sud © ACN

La centrale nucléaire d’Ascó, dans la province de Tarragona, fonctionnera au moins jusqu’en 2031, selon une décision du gouvernement espagnol.

Les centrales nucléaires catalanes Ascó 1 et Ascó 2, situées dans la commune du même nom, seront exploitées au moins jusqu’en 2030 et 2031 respectivement. Le gouvernement espagnol, qui détient la compétence énergétique, a communiqué cette information jeudi 7 octobre. Les deux sites de production, à 250 km de Perpignan, produisent 35% de l’électricité créée en Catalogne. Le renouvellement de leurs autorisations d’exploitation fait suite à un avis favorable du Conseil de sécurité nucléaire espagnol (CSN), émis le 28 juillet.


La cen­trale d’Ascó 1, inaugurée en décembre 1984, peut dégager une puissance de 1032,5 mégawatts. Ascó 2, lancé en mars 1986, dispose d’une capacité de 1027,2. 

Lire aussi :

Plan fukushima pour les centrales nucléaires catalanes
Trois nouvelles lignes électriques THT en projet en Catalogne du Sud
Une centrale solaire de 13 hectares en 2021 à Ille-sur-Têt

Laura Pardineille