ECONOMIE

Perpignan. Qui sont les 42 candidats aux élections de la CCI ?

Laurent Gauze sera l’homme fort de la chambre consulaire jusqu’en 2026

Laurent Gauze, chef de file de la liste "Créons demain" aux élections de la CCI 66 © CCI 66
Laurent Gauze, chef de file de la liste "Créons demain" aux élections de la CCI 66 © CCI 66

Le résultat des élections de la Chambre de Commerce et d’Industrie sera connu après le 9 novembre... mais une seule liste est en lice. Son leader, Laurent Goze, affiche de larges soutiens, pour un large consensus.

Les futures élections de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-Orientales (CCI 66) sont étonnantes, car elles ne comportent pas de choix. Seules y concourent des listes uniques, suite à la défection de l’expert immobilier Denis Pelouse et du dirigeant de sociétés immobilières Alexis Melidonis, ex-président de l’Union pour l’Entreprise 66 (UPE 66). Les candidatures présentées par Laurent Gauze sous l’ombrelle “Créons demain” seront nécessairement gagnantes à l’issue de l‘étonnant scrutin, qui se déroule du 27 octobre au 9 novembre.


Laurent Gauze, le futur leader pour le mandat 2021-2026, préside l’association des franchisés de la société ACCOR, premier groupe hôtelier européen, titulaire des marques Sofitel, Mercure, Adagio, Novotel, Ibis ou encore F1, pour l’Europe du Sud. Vice-président de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée, il reçoit le soutien du président de la CCI sortant, Bernard Fourcade, de l’UPE 66, de l’Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH 66) et de la Fédération du Bâtiment et des Travaux publics des Pyrénées-Orientales. Cet homme de consensus aura néanmoins la charge, à 49 ans, de préserver les équilibres et les rapports de force.

Un oeil sur la décennie 2030

Le plus-que-probable futur président souhaite agir sans occuper un mandat indéfiniment... et songe déjà à l'après : "Il fait préparer quelqu'un, pour ne pas nous laisser surprendre le moment venu, cela arrive bien trop souvent dans le département", nous confie-t-il. Dans cette optique, il entend s’attacher à accompagner une succession, pour "le bienfait du territoire".

Ces élections permettent aussi d’envoyer des élus à la Chambre de Commerce et d’Industrie Régionale d’Occitanie. Elles comportent deux candidatures individuelles, celle de Raphaël Legroux, dirigeant de l’entreprise de formation professionnelle Karamel Prod, et celle de Didier Maisonhaute, directeur de  magasin.

Les 42 candidats "Créons demain" :

Collège “Services” :
Laurent Gauze, Florence Delseny-Sobra, Renaud Carboneil, Brice Sannac, Stéphane Visseq,  Jean Parent, Laurent Medina, Steve Mangin, Jean-Baptiste Torres, Franck Ramonatxo, Franck Romero, Jean-Philippe Schemla, François Rivière, Olivier Habermacher, Christophe Blanc, Marie Perez, Anne Leita Meistertzheim et Cyril Marcer.

Collège “Commerce” :
Lionel Nadal, Carlos Lafabrègue, Sylvie Bonafos, Mathieu Laroussinie, Marc Badia, Robert Anderez, Nadia Kharbouch, Christophe Vincent, Éric Tordjman, Valérie Bea, Isabelle Bressac, Jérôme Egea, Florent Jossende et Xavier Danjou.

Collège “Industrie”.
André Joffre, Céline Sabater, Eric Cuccia, Laurent Maturana, Bénédicte Navarro, Mansur Kavak, Guy Durand, David Gener et Nicolas Gomarir.

Lire aussi :
Le BTP reprend de 4,4 % en un an en Pays Catalan
Trois nouveaux commerces au centre commercial Carré d’or de Perpignan

David Senyarich