SOCIÉTÉ, POLITIQUE

Lutte anti-drogue à Perpignan : la destruction de Betriu débute le 20 septembre

Un véritable "îlot du shit”, en bordure de la place Cassanyes

L'ensemble Betriu, en bordure de la place Cassanyes, Perpignan, le 7 septembre 2021 © La Clau
L'ensemble Betriu, en bordure de la place Cassanyes, Perpignan, le 7 septembre 2021 © La Clau

La ville de Perpignan engage la destruction de l’ensemble Betriu, dans le quartier Saint-Jacques, pour mettre fin au deal de cannabis et autres substances.

Le secteur est désormais interdit d’accès, les piétons et les habitants sont dissuadés d’y pénétrer... L’ensemble Betriu, situé en bordure de la place Cassanyes, dans le quartier Saint-Jacques de Perpignan, sera mis à terre à partir du 20 septembre, lors d’un chantier de démolition qui sera terminé le 29 octobre. Ce lieu disposant de nombreux angles morts s’avérait idéal pour le deal de drogue, notamment de cannabis, raison pour laquelle la mairie a décidé sa destruction pour “reconquérir au plus vite ce secteur”. Il sera remplacé par un nouvel immeuble de 35 logements.


70 millions pour la rénovation urbaine

Cette solution radicale fait partie d’un programme de rénovation urbaine au budget colossal, 70 millions d’euros, qui comporte, en  continuité, la remise en état de la rue Llucia, l’achèvement des travaux du Campus Mailly, la construction de la bibliothèque universitaire, la requalification de la place Rigaud et le toilettage de la rue du maréchal Foch.

Laura Pardineille