SOCIÉTÉ

Pédophilie à l’Église : un moine de Poblet suspecté d’attouchements sur une ado

Le monastère annonce sa collaboration avec la police et la justice

Abbaye de Poblet, région de la Conca de Barberà, Catalogne du Sud © Enrica / Flickr
Abbaye de Poblet, région de la Conca de Barberà, Catalogne du Sud © Enrica / Flickr

Un moine de l’abbaye de Poblet est suspecté d’attouchements sur une touriste adolescente, lors d’une visite. Exclu des lieux, il sera jugé prochainement.

Un moine du monastère de Poblet, est suspecté d’avoir commis des attouchements sur une adolescente, le 15 août. Interpellé par la police catalane (Mossos d’esquadra) mercredi 25 août, ce frère âgé de 68 ans a avoué les faits face au juge de la ville de Valls. Les faits se sont produits au sein du monastère, alors que la jeune fille effectuait une visite touristique. Un visiteur allemand, qui effectuait une photographie des lieux, a saisi fortuitement cette scène inappropriée.


Dans un communiqué, le monastère informe avoir interdit à l’abbé d’exercer ses droits capitulaire et d’accomplir toute activité pastorale. L’intéressé, qui doit quitter la vie monacale, a été remis en liberté et comparaîtra prochainement face à la justice. Le conseil de direction de Poblet annonce sa totale collaboration avec la police et la justice, tout en signifiant sa “solidarité” et son “soutien” à la famille de la victime. Le monastère, un “lieu aimé de Catalans et des gens du monde entier( ..) doit être un lieu absolument sûr pour l’enfance et la jeunesse”.

Le monastère de Poblet, dans la province de Tarragona, est le deuxième sanctuaire catholique de Catalogne par ordre d’importance, après Montserrat. Consacré en 1150, ce lieu de style gothique catalan, étendu sur 18 hectares, est le plus grand lieu de culte catholique habité d’Europe. Appartenant à l’ordre cistercien, déclaré Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco en  1991, il n’avait, jusqu’à présent, jamais été signalé pour des faits de pédophilie.

Grégory Prujà