POLITIQUE

Prats de Mollo, référence de l’indépendantisme catalan le 11 septembre

Jordi Cuixart, président de la puissante association Òmnium, y est attendu

Prats de Mollo, Haut-Vallespir, Pays Catalan © Joël Nou
Prats de Mollo, Haut-Vallespir, Pays Catalan © Joël Nou

Outre des rassemblements à Barcelone et Girona, l’indépendantisme catalan se donne rendez-vous le 11 septembre à la Villa Denise de Prats de Molló, symbole de la République catalane.

Une partie non négligeable de l’indépendantisme catalane se donne rendez-vous à Prats de Mollo le 11 septembre, à l‘occasion  de la journée nationale de la Catalogne. Sur une initiative de la Casa de la Generalitat à Perpignan (représentation politique du gouvernement catalan), cette journée exceptionnelle comportera une allocution de Jordi Cuixart, le président de la puissante association citoyenne Òmnium. L’ensemble des temps forts de ce 11 septembre 2021 en Haut-Vallespir est organisé dans es jardins de la Casa Macià,  anciennement “Villa Denise”.


Depuis ce lieu cossu, le colonel Francesc Macià, 122e président de la Generalitat de Catalogne, a organisé, en vain, une opération de libération  militaire de la Catalogne du Sud, alors sous le joug du dictateur espagnol Primo de Rivera, en 1926. Dénoncé à la police espagnole par un espion de Mus­so­lini, Ric­ci­oti Gari­baldi, Macià a été arrêté par la gendarmerie, amie de l’Espagne. Ce 11 septembre 2021 sera l’occasion d’une ouverture au public, pour la prtemière fois, de la Villa Denise, lieu symbolique de 240 m2. Au-delà, Prats de Mollo sera placé sous les projecteurs médiatiques sud-catalans, à l’occasion de cette célébration. 

A cette même date du 11 septembre, quatre manifestations indépendantistes sont convoquées par la gauche souverainiste.  Les villes de Barcelona, Reus, Lleida et Girona accueillent chacune un rassemblement contre la “nouvelle offensive recentralisatrice de l’Etat” espagnol et la “nouvelle politique autonomiste”, précise au communiqué. Les Candiatures d’Unité Populaire (CUP, d’obédience marxiste-léniniste) sont la principe puissance invitante de ces mobilisations. A Barcelone, un premier rassemblement place Urqui­na­ona, pour culminer sur la place Comer­cial.

Grégory Prujà