CULTURE

Souscription pour l’équipement final de la goélette Miguel Caldentey

15 000 euros nécessaires pour terminer la restauration du navire

La goélette Miguel Caldentey, amarrée à Port-Vendres, Roussillon , Pyrénées-Orientales © Els amics del pailebot Miguel Caldentey
La goélette Miguel Caldentey, amarrée à Port-Vendres, Roussillon , Pyrénées-Orientales © Els amics del pailebot Miguel Caldentey

La goélette centenaire Miguel Caldentey, amarrée à Port-Vendres a besoin d’être de moteurs et d’instruments de navigation. Une souscription est ouverte.

Après sa longue restauration, suivie de son arrivée dans le port de Port-Vendres en mai 2020, la goélette patrimoniale “Miguel Caldentey” fait l’objet d’une souscription en ligne. Dans le cadre de l’équipement nécessaire à sa remise en service, cette vénérable embarcation, mise à l’eau pour la première fois en 1916, a besoin d’un coup de pouce populaire, afin de financer des travaux d'armement (gréement, motorisation et aménagement intérieur). Ces étapes, qui seront réalisées dans le cadre d'un nouveau chantier d'insertion à Port-Vendres, débuteront en septembre et devraient être achevées en juin 2024.


Cette campagne de mécénat vise un montant de 15 000 euros. Encadrée par la Fondation du Patrimoine, permettra de faire renaître ce monument historique, symbole de la mémoire maritime catalane. Les dons sont déductibles de l'impôt sur le revenu à hauteur de 66% du montant du don et dans la limite de 20% du revenu imposable et de l'impôt sur les sociétés, à hauteur de 60% du montant du don, dans la limite de 0.5% du chiffre d'affaires hors taxes.

Film “La renaissance de la goélette Miguel Caldentey”, juillet 2021

Rendez-vous sur la page dédiée, pour effectuer un don.

Esteve Valls