CULTURE

Programme de Visa pour l’Image Perpignan 2021

33e édition, du 28 août au 12 septembre

New Delhi, Inde, 23 avril 2021 © Danish Siddiqui / Reuters
New Delhi, Inde, 23 avril 2021 © Danish Siddiqui / Reuters

La 33e édition du festival Visa pour l’Image, à Perpignan, présente son programme : Arménie, Birmanie, Syrie, Haïti... et autres pays sont évoqués, généralement dans la guerre et la misère.

Le 33e Festival International du Photojournalisme de Perpignan, attendu du 28 août au 12 septembre, suggère 25 expositions, à voir tous les jours, de 10h à 20h. Outre soirées de projection qui feront leur retour eu Campo santo pour présenter certaine des productions photojournalistiques les plus impactantes de l’année écoulée. Cette nouvelle édition est aussi une forme d’engagement politique pour le directeur de l’événement, Jean-François Leroy, selon lequel “Dans cette époque en proie aux nouveaux obscurantismes, où l’indignation fait rage et où nous sommes à la fois acteurs et victimes d’une désinformation anxiogène, ces reportages nous permettent de réfléchir et de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons”.

Parmi les sujets proposés figurent “Migrants climatiques au Bangladesh”, une série de clichés signés Abir Abdullah, “Syrie :
une décennie en guerre”, par l’Agence France Presse, “Arméniens, un peuple en danger”, d’Antoine Agoudjian et “La révolution du
printemps” en Birmanie”, réalisée par un photographe anonyme pour le compte du pour The New York Times. Ce réservoir d’images fondé sur le diptyque guerre-misère recevra aussi Valérie
Baeriswyl, pour “Bonne vie à deux : Haïti pour le meilleur
et pour le pire”, “Fuir la guerre au Tigré”, de Nariman El-Mofty et “The Ameriguns”, dénonciation du surarmement domestique nord-américain, par Gabriele Galimberti.


Le festival international du photojournalisme Visa pour l’Image est organisé à l’initiative de l’association Visa pour l’Image. Cette  structure regroupe la Ville de Perpignan, la région “Occitanie”, la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-Orientales, Perpignan Méditerranée Métropole et l’Union Pour l’Entreprise 66,  avec le soutien du ministère de la Culture et de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) “Occitanie”.

Consultez ici le pré-programme complet.

Laura Pardineille