POLITIQUE

Condamnation des agresseurs de la permanence du député Romain Grau à Perpignan

Un homme et une femme avaient été interpellés après les faits à Perpignan

Permanence parlementaire du député Romain Grau, Perpignan, 27 juillet 2019 / DR
Permanence parlementaire du député Romain Grau, Perpignan, 27 juillet 2019 / DR

Les deux manifestants qui avaient participé à l’attaque de la permanence du député Romain Grau, en 2019, sont condamnées à 6 mois et 18 mois de prison avec sursis.

Le 27 juillet 2019, lors d'une manifestation des Gilets jaunes, à Perpignan, plusieurs manifestants avaient vandalisent la permanence parlementaire du député Romain Grau (LREM). Dans une ambiance électrique, ces locaux, situés rue du marché de gros, dans le secteur Clemenceau, avaient subi un saccage en règle. La  vitrine principale avait été brisée et le feu avait été mis à l'intérieur. Cette attaque, un samedi en fin de matinée, avait comporté un caractère d’autant plus grave que l’élu était en train de travailler dans sa permanence. Un homme et une femme avaient été interpellés.


Sur une décision de justice en date du 16 juin 2021, les deux prévenus ont été déclarés coupables et condamnés respectivement à 6 mois et 18 mois d'emprisonnement avec sursis. Ils doivent se soumettre à une interdiction de manifester pendant deux ans et à verser 1 euro de dommage et intérêt au député.

Isabelle Fajal