POLITIQUE

Congrès du RN à Perpignan : les opposants veulent interpeller la France

Les organisateurs du contre-événement annoncent des interventions de personnalités nationales

Annonce de mobilisation contre le congrès du RN à Perpignan, rue du Docteur Zamenhof, Perpignan, 26 juin 2020 © La Clau
Annonce de mobilisation contre le congrès du RN à Perpignan, rue du Docteur Zamenhof, Perpignan, 26 juin 2020 © La Clau

En marge du 17e Congrès du RN, ce week-end à Perpignan, le collectif d’opposants souhaite faire parler de lui partout en France.

Au lendemain d’élections régionales et départementales qui n’ont pas été un bon cru pour lui, le Rassemblement national tient congrès ce samedi 3 et ce dimanche 4 juillet à Perpignan. A cette occasion, la présidente du parti d’extrême droite, Marine Le Pen, sera validée comme candidate du parti à la présidence de la République. Elle se lancera en retrait de la présidence,  dont les rênes devraient être confiés au Francilien Jordan Bardella, préféré à Louis Aliot, le maire de Perpignan, ex-compagnon de la patronne.


Cette célébration inédite en Pays Catalan suscite un contre-événement, organisé progressivement, depuis avril, sous forme d’« Appel 66 contre l'extrême droite ». Un rassemblement débutera ce samedi à 12h, place de Catalogne à Perpignan, avant une manifestation à 14h et un concert gratuit à 16h. En amont, l’Appel 66 exprime ses craintes, face une éventuelle arrivée du RN au pouvoir en France,  un “danger qu'il n'est désormais plus possible d'écarter et qu'il y a urgence à combattre”. Le groupe précise que le parti “joue, comme à Perpignan, la carte de la « respectabilité » pour débaucher des politiciens en quête de postes” et souligne que “l'extrême droite a déjà été « essayée » en France dans les années 40 ou dans l'État espagnol jusque dans les années 70, avec les conséquences dramatiques que l'on sait !”.

Parmi les organisateurs figurent la liste municipale de 2020 “L’Alternative ! Endavant”, le Collectif Bienvenue aux migrants dans le Conflent, le Collectif droits des femmes, Europe écologie les Verts, le syndicat enseignant FSU, le Nouveau Parti Anticapitaliste, le Parti Communiste Français ou encore le Planning familial. Ce groupe militant souhaite mobiliser à l‘extérieur du Pays Catalan. Un éclairage avec des personnalités politiques “nationales”, opposées au RN, sera ainsi donné lors du congrès, dans le but d’obtenir une couverture médiatique nationale.

Isabelle Fajal