POLITIQUE

28 élus catalans appellent à voter LR au 2d tour des régionales

François Calvet, Thierry del Poso et Stéphane Loda invitent à choisir Aurélien Pradié

Thierry del Poso, maire de Saint-Cyprien, Roussillon © Communication TDP
Thierry del Poso, maire de Saint-Cyprien, Roussillon © Communication TDP

Pour offrir une “respiration démocratique” à la région “Occitanie”, 28 élus des Pyrénées-Orientales appellent çà faire obstacle à la sortante socialiste Carole Delga.

Dans le cadre du second tour des élections régionales, qui se déroule ce dimanche 27 juin, 500 élus de la région “Occitanie” signent un appel à voter Aurélien Pradié, candidat des Républicains. Dans les Pyrénées-Orientales, ces maires et parlementaires sont :


BASCOU André, Maire de Rivesaltes
BONNEAU François, Maire de Latour Bas Elne
CALVET François, Sénateur, Pyrénées Orientales
CHAMBON, Jean-Louis , Maire Canohès
CRAMBES Yvon, Maire, Sournia
DAHINE Fatima, Conseillère régionale, conseillère municipale de Perpignan
DE BESOMBES-SINGLA Laurence, Adjointe au Maire de St-Laurent de la Salanque
DEL POSO Thierry, Maire de St-Cyprien, conseiller départemental, Président de la communauté de communes Sud Roussillon.
DUPONT Bernard, ancien conseiller régional, ex-maire de Canet. 
DUTILLEUL Céline, Adjointe au Maire de Pia
FOURCADE Denis, Adjoint au Maire de Canohès
GALAN Bruno, Maire de Palau del Vidre
GONZALVEZ Colette, Conseillère municipale de Bompas
GUEGUEN VAILLANT Yola, Adjointe au Maire de Saint Esteve
GUICHARD Pascale, Adjointe au Maire de Saint-Cyprien
GUILLAUME Gilles, Adjoint au Maire de Bompas
GUIZARD Yves, Conseiller municipal de Perpignan
LODA Stéphane, Maire de Canet
MORICONI Jean-Charles, Maire de Pollestres
MZOURI Adel, Adjoint au Maire de Latour Bas Elne
ORTIZ BODIOU, Alexandre, Conseiller municipal de Banyuls-sur-mer
PALMADE Jérôme, Maire de Pia
RALLO François, Maire de Saleilles
REVEL-FOURCADE Armelle, Maire, Le Soler
RUMEAU Jerôme, Adjoint au maire de Bompas
SOL Jean, Sénateur
TROTIN Sylvie, Adjointe au maire de Bompas
VILA Robert, Maire de Saint-Esteve et Président de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée.

Le texte signé conjointement avec les autres élus affirme que l’élection de la présidence occitane Carole Delga, peu ou prou inéluctable, signifierait “prolonger le monopole de la gauche socialiste au conseil régional depuis un quart de siècle”. A l’inverse, l’élection d’Aurélien Pradié donnerait une “respiration  démocratique” au territoire. 

Esteve Valls